Érotisme végétal

Érotisme végétal

«L’origine du monde» de Gustave Courbet est l’un des tableaux les plus sulfureux de sa génération… et jusqu’aujourd’hui encore, il anime les passions.
Près du village de Ney (Jura), l’artiste Pierre Duc, 74 ans, spécialisé dans le land art, célèbre à sa façon le bicentenaire de la naissance du peintre Gustave Courbet, originaire, comme lui, de Franche-Comté.

L’artiste a voulu créer une « Origine » bio ! Ce sont des produits naturels qui composent l’ensemble. « J’ai utilisé 150 t de sable, des écorces de bois de différentes couleurs, du charbon, du plâtre pour la peau et du colorant alimentaire pour le rose des seins et de la vulve. » Les poils du pubis sont composés de fleurs : zinnias, cosmos ou lavatères. Le tout devrait composer un ensemble coloré et fleuri, encore en pleine pousse. Il faudra attendre un peu pour que l’ensemble soit en pleine maturation et découvrir ce que Pierre Duc appelle « un grand buisson-ardent ».

Lire l’article ici

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

id dictum in quis, venenatis dolor vel, Curabitur odio libero
×
×

Panier